Mon compte : S'enregistrer

Mes commandes

Votre panier est vide.

Trémolite

>> Famille(s) : amphiboles, silicates
Découvrir en photo :

Elle a été nommée en 1789 par le minéralogiste J.G.A. Höpfner en rapport avec son lieu supposé de découverte : le Val Tremola dans le massif du St Gothard en Suisse, mais l'échantillon venait d'une autre vallée : Campolungo…
Proche chimiquement de l'actinolite avec laquelle elle constitue une série (la trémolite ne contient pas de fer et est le pôle magnésien de la série), elle se présente aussi sous une forme fibreuse qui est aussi appelée "amiante".
Elle est généralement moins colorée que l'actinolite.

Lieux d'extraction

On la trouve dans les Alpes, en France (en Corse, près de Bastia, dans les pyrénées, vallée d'Aure), en Angleterre (Cornouailles), en Inde, au Pakistan, en Malaysie (Bornéo), en Alaska, au Canada (Ontario, Québec, Manitoba), au Groenland, en Afrique, au Brésil (Bahia), au Chili, au Pérou..

Voir les photos des mines / autres photos

Utilisation en joaillerie

On la facette pour la collection dans ses variétés rares bien colorées en orangé ou vert.

Entretien et précautions au quotidien

Même risque que pour l'actinolite sous forme fibreuse, les micro-cristaux inhalés provoquent le cancer du poumon.

Gemmes approchantes

actinolite

Caractéristiques chimiques
Ca2Mg5[Si8O22](OH)2

inosilicate de magnésium et calcium

Caractéristiques physiques

Couleur principale : blanc

Autres couleurs : brun, incolore, jaune, vert, violet

Couleur du trait : blanc

Eclat : vitreux, soyeux

Dureté : 5.0 à 6.0

Densité : 2.95 à 3.10

Clivage : parfait

Cassure : irrégulière

Propriétés optiques

Transparence : transparente, translucide

Réfringence : 1.560 - 1.645

Biréfringence : 0.017

Nette, bi-axe négatif

Doublage : non

Pleochroïsme : absent

Nombre de couleurs : 1

Spectre d'absorption : 684

Fluorescence : faible

Jaune,rose

Cristaux

Prismatiques, parfois fibreuse

cristaux

Système cristallin : monoclinique

Autres informations